lovelysundaymorning

J'aimerais tellement me satisfaire de ce que je possède et uniquement de ça... Mais il y a toujours des petites choses qui m'attirent ailleurs.

En ce moment, je n'ai pas des envies de folie, non, rien d'exceptionnel ni de très original, mais voyez, je suis à l'aube d'une vie nouvelle. Alors forcément, j'aspire à des choses assez conventionnelles mais au demeurant essentielles.

- Trouver un job.

Pas n'importe lequel. Un job qui me rende heureuse de me lever le matin, et même si parfois la tâche est rude et un peu ennuyante, qui me permette d'être fière de ce que j'accomplis (utopie?).

- Avoir mon appartement.

Investir les lieux et me sentir chez moi. Parce que depuis presque 6 mois, je n'ai pas de chez moi à proprement parler. Je vis chez les autres. Et même si je n'ai absolument pas à me plaindre de ma situation,( je suis quand même dans un charmant petit pavillon de banlieue avec jardin à côté de Paris ) il me tarde de pouvoir vraiment être chez moi. C'est important, vraiment. D'avoir au moins ce havre de paix.

- Partir en vacances.

Alors oui, c'est un peu prématuré sachant que j'en rentre et qu'a priori, je risque de ne pas en avoir avant de longs mois... Mais je rêve de passer une semaine en Bretagne ou encore à l'île d'Oléron. De prendre mon petit déjeuner sur la terrasse à côté de la mer, d'aller courir sur la plage, au soleil même si la chaleur n'est pas écrasante, de me prélasser et de me laisser vivre. Avec ma famille de préférence.

- Continuer à aller régulièrement faire du sport.

Pour tout ce que ça apporte: tonicité, ventre plat et serenité. Et tout ce que j'ai déjà dit ici.
Oui, parce qu'après avoir fait l'apologie du sport et de tout ce que ça m'apportait, j'ai arrêté pendant presque 3 mois. Je me suis trouvé comme excuses un emploi du temps trop chargé, la chaleur caniculaire de l'été et la flemme. Mais maintenant tout ceci est rangé au placard; c'est la rentrée, on repart sur de bonnes bases.

- Me remettre à dessiner.

Ah. Mon cheval de bataille. Ce que j'aime presque par dessus tout, mais dont je m'éloigne toujours pour n'y revenir qu'en dents de scie. J'aimerais trouver la volonté et la rigueur de dessiner régulièrement. Pour ne pas perdre la main, pour expérimenter, et conserver cet univers créatif qui m'est si cher. Mais il se passe tant de choses que j'ai vraiment du mal à trouver une place pour chaque chose... 

C'est déjà pas mal.